Un Homme au Lac des Cygnes : Symphonie en Noir et Blanc

, Un Homme au Lac des Cygnes : Symphonie en Noir et Blanc

L’écrivain, poète français, Théophile Gautier qualifiait la symétrie d’harmonie, se référant à ces rythmes carrés qui charment l’œil et l’oreille mais il est vrai qu’il était question d’architecture et de musique. La symétrie flatte le regard et ce presque-parfait exemple de symétrie est qui plus est purement naturel et en aucun cas mis en scène.

Un homme et des cygnes

Le photographe polonais Marcin Ryczek a ainsi saisi à Cracovie ce cliché que l’on ne réalise qu’une fois dans sa vie, à savoir d’un homme en train de donner à manger à un groupe de cygnes et de canards.

A Lire :  Private Moon par Leonid Tishkov : Il Décroche la Lune pour Vivre avec Elle

L’utilisation du noir et blanc, le paysage enneigé, la parfaite symétrie de la photo qui se divise en deux parties ainsi que celle des éléments présents dans cette scène : un homme seul sur un tapis de neige d’un blanc immaculé et une rivière, surface plus sombre, agitée de fines vaguelettes avec à sa surface une masse compacte de cygnes blancs, tache blanche, encerclée de canards noirs venus eux aussi voir s’ils pouvaient profiter de la fête alignés avec cette silhouette humaine penchée, donnent à cette image un caractère unique et l’élégance d’une toile de maître.

A Lire :  Photographies par Daniel Seung Lee : Crayola Theory des Crayons et des Couleurs

, Un Homme au Lac des Cygnes : Symphonie en Noir et Blanc

Inoubliable et unique : quant au noir et blanc il renforce encore plus l’incroyable réalité !

Via © Images : Marcin Ryczek 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *