, JeeYoung Lee n’a pas besoin de Photoshop pour nous Faire Rever

Nul besoin d’être un expert en Photoshop ou en manipulation numérique pour inviter au rêve : cela aide certes mais là n’est pas l’essentiel. Par contre la richesse de l’imagination fait de ce manque apparent un incroyable atout. Et l’artiste JeeYoung Lee originaire de Séoul à l’évidence n’en manque pas et nous en fait une superbe démonstration.

, JeeYoung Lee n’a pas besoin de Photoshop pour nous Faire Rever

Créativité mise en boîte

Alors certains comme l’artiste russe Margarita Kareva puisent dans la littérature, les contes plus exactement, des idées pour les transposer dans le domaine de la photographie, d’autres au contraire se servent de leur expérience avec un sens de l’observation certain comme Tao Liu.

A Lire :  Gabriele Galimberti Photographie : Grands Mères et Cuisine du Monde

, JeeYoung Lee n’a pas besoin de Photoshop pour nous Faire Rever

Son expérience personnelle et son goût prononcé pour les contes coréens, Jee Young Lee les retranscrit depuis 2007 dans ses photos, auto-portraits illustrant sa quête d’identité mais aussi ses envies et ses états d’âme, exutoire à la répression sociale et aux frustrations. Enfin cette dernière dispose d’un minuscule studio ce qui une nouvelle fois décuple tant son imagination que sa patience pour consacrer le temps nécessaire – des semaines voire des mois – à l’élaboration de scènes, tout étant créé et mis en scène manuellement et sans Photoshop.

A Lire :  Mises en Scène de Fruits et Légumes Drolement Créatives

, JeeYoung Lee n’a pas besoin de Photoshop pour nous Faire Rever

, JeeYoung Lee n’a pas besoin de Photoshop pour nous Faire Rever

, JeeYoung Lee n’a pas besoin de Photoshop pour nous Faire Rever

, JeeYoung Lee n’a pas besoin de Photoshop pour nous Faire Rever

, JeeYoung Lee n’a pas besoin de Photoshop pour nous Faire Rever

, JeeYoung Lee n’a pas besoin de Photoshop pour nous Faire Rever

‘On ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible avec les yeux.’ Dit le Petit Prince au Renard… et JeeYoung le prouve une nouvelle fois magnifiquement.

Via / Via © JeeYoung Lee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *