, Istanbul Celebre ses Personnes Agées sur les Murs de la Ville

JR n’est pas un inconnu pour les lecteurs de Maxitendance puisque cet artiste français qui souhaite rester anonyme – contrairement à son homonyme, le personnage de la série américaine Dallas – nous avait déjà fait vivre la représentation comptée d’un ballet composé de 40 danseurs évoluant sur les toits de l’Opéra de Paris. Cette fois-ci c’est à Istanbul, carrefour entre l’Orient et l’Occident que cet amoureux de l’art et du public nous entraîne pour mettre une touche finale à un projet commencé il y a 5 ans.

, Istanbul Celebre ses Personnes Agées sur les Murs de la Ville

Ils font son histoire

A une époque où l’Occident refuse de voir en face sa vieillesse et cache donc ses vieux, JR placarde fièrement leurs portraits sur les murs, autant de témoignages d’un passé bel et bien présent qui fait toute la richesse d’une ville. Le projet The Wrinkles of the City naît ainsi : il commence en 2008 à Carthagène en Espagne. En 2010 celui-ci part à Shangai en Chine, car là-bas aussi le passé et le présent ne font qu’un, les anciens ayant à transmettre aux plus jeunes le plus précieux des témoignages.

A Lire :  WeNeverLookUp Photographies : Hypnotiques Téléphones Mobiles

, Istanbul Celebre ses Personnes Agées sur les Murs de la Ville

, Istanbul Celebre ses Personnes Agées sur les Murs de la Ville

Sans passé, le futur n’existe pas

A Los Angeles, deuxième ville la plus importante des Etats-Unis, les rides des personnes âgées font face au culte de la perfection et de la beauté, Hollywood oblige. En 2012 le projet débarque à Cuba : JR collabore avec l’artiste américain d’origine cubaine, les deux enregistrent et photographient des personnes ayant vécu la Révolution cubaine.

, Istanbul Celebre ses Personnes Agées sur les Murs de la Ville

, Istanbul Celebre ses Personnes Agées sur les Murs de la Ville

, Istanbul Celebre ses Personnes Agées sur les Murs de la Ville

, Istanbul Celebre ses Personnes Agées sur les Murs de la Ville

, Istanbul Celebre ses Personnes Agées sur les Murs de la Ville

En 2013 il signe à Berlin le cinquième opus de The Wrinkles of the City. Istanbul clot en 2015 cette série où 15 bâtiments affichent ses collages, autant de portraits de personnes âgées qui ont traversé les décennies et les transformations de la ville. Pour les habitants de cette belle mégapole et ceux qui vont y séjourner, les portraits sont visibles dans les quartiers de Balat, Halac, Eminonu, Beyoglu. Pour en savoir plus sur JR – artistiquement parlant – , rendez-vous sur son site, sur son compte Instagram.

A Lire :  Ces Somptueux Bouquets de Fleurs sont de Délicieux Gâteaux

, Istanbul Celebre ses Personnes Agées sur les Murs de la Ville

, Istanbul Celebre ses Personnes Agées sur les Murs de la Ville

, Istanbul Celebre ses Personnes Agées sur les Murs de la Ville

, Istanbul Celebre ses Personnes Agées sur les Murs de la Ville

Comme le met magnifiquement en valeur The Wrinkles of the City, si la personne est âgée, son coeur ne l’est pas.

Via © Images : JR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *