, Ballet d’Etoiles Nocturnes dans les Déserts du Sinai et d’Israel

C’est à pied et seul que le photographe Neil Folberg, habitant de Jerusalem, aime traverser la Galilée, les déserts de Neguev et du Sinaï en Israël et en Egypte sous le voile de la nuit : ce dernier observe alors à loisir ces étoiles et ces nuages dansant dans le ciel.

, Ballet d’Etoiles Nocturnes dans les Déserts du Sinai et d’Israel

Nuits Célestes

De la fin des années 90 au début des années 2000, ce sont 4 ans de spectacles inoubliables dont ce dernier a été le témoin privilégié, collectionnant couchers et levers de soleil au cours desquels il a capturé ces ombres qui envahissent en silence cette terre où tout a commencé.

Au cours de ses excursions nocturnes dans le Sinaï étaient semées ainsi les graines de ce qui deviendrait plus tard ‘Celestial Nights’, explique Neil : même lorsque l’obscurité tombait, son chemin restait illuminé par le scintillement des étoiles. Il avait très envie d’immortaliser ces scènes qu’il vivait, avec à la fois ce paysage et ce ciel en vue. mais sans l’évolution des technologies numériques, il lui avait été demandé de créer er de fusionner deux expositions sur film : l’une décrivant les anciennes topographies et l’autre le ciel.

A Lire :  Le Renard et la Photographe, l'Histoire d'une Tendre Complicité

, Ballet d’Etoiles Nocturnes dans les Déserts du Sinai et d’Israel

Figuiers et oliviers sous un ciel illuminé d’étoiles

Neil s’est frayé ainsi un chemin jusqu’aux ruines saintes, a embrassé du regard oliviers et figuiers, des arbres mentionnés dans les textes religieux et a savouré cette solitude tout en sachant que l’on est la seule âme qui n’est pas allée encore prendre quelque repos. Souvent le seul son qu’il entendait était le chuchotement de l’impressionnant télescope Wise, son fidèle compagnon terrestre qui avait comme lui les yeux rivés vers l’infini.

A Lire :  Les Cuillères et les Fourchettes se Mettent à Table avec Humour

Mais lorsqu’on lui demande ce que pour lui signifient ces paysages dont les noms figurent dans la Bible et le Coran, le photographe préfère garder le silence admettant que tout ceci reste fort symboliquement. Les nuits claires, il reste perché sur le pont de l’Observatoire astronomique de recherche le Wise Observatory appartenant à l’Université de Tel Aviv près de Mitzpe Ramon jusqu’au lever du jour qui permet au monde physique, temporel de l’humanité de s’évanouir dans ce royaume éthéré situé juste au delà de l’horizon. Pour en savoir plus sur Neil Folberg, rendez-vous sur son site, sur Artsy.

, Ballet d’Etoiles Nocturnes dans les Déserts du Sinai et d’Israel

, Ballet d’Etoiles Nocturnes dans les Déserts du Sinai et d’Israel

, Ballet d’Etoiles Nocturnes dans les Déserts du Sinai et d’Israel

, Ballet d’Etoiles Nocturnes dans les Déserts du Sinai et d’Israel

, Ballet d’Etoiles Nocturnes dans les Déserts du Sinai et d’Israel

, Ballet d’Etoiles Nocturnes dans les Déserts du Sinai et d’Israel

, Ballet d’Etoiles Nocturnes dans les Déserts du Sinai et d’Israel

, Ballet d’Etoiles Nocturnes dans les Déserts du Sinai et d’Israel

‘J’ai toujours aimé le désert. On s’assoit sur une dune de sable. On ne voit rien. On n’entend rien. Et cependant quelque chose rayonne en silence.’ disait Antoine de Saint Exupéry et cette chose qui rayonne en silence, nul ne peut l’oublier, il suffit de demander à ceux qui y habitent ou vont s’y ressourcer !

A Lire :  Portraits d'Enfants Jouant à travers le Monde dans les Cours de Récréation

Via © Images : Neil Folberg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *