Quand Londres se Drape dans un Mystérieux Manteau de Brouillard

Quand Londres se Drape dans un Mystérieux Manteau de Brouillard

- in Photographie

londres-brouillard-fog-radu-negru-1

S’il est un élément qui définit Londres, le fog, heu le brouillard of course, en est un obviously. Les auteurs l’ont souvent mis en scène dans leurs romans comme Sherlock Holmes, héros de Sir Arthur Conan Doyle, qui se perd régulièrement dans le brouillard londonien.

Mystères de Londres

Les références littéraires à ce phénomène météorologique ne manquent pas, plongeant alors la capitale londonienne et ses monuments dans un halo gris, épais éclipsant le paysage alentours. Et le photographe Radu Negru alias The Radu est un amateur du genre.

londres-brouillard-fog-radu-negru-3

Mais n’allez pas croire que le brouillard est une constante de cette capitale comme Radu adore capturer ces jours-là autant de visions irréelles et fugaces passant devant Westminster Abbey ou Big Ben à peine reconnaissable.

Sa quête en effet n’est pas journalière : le photographe y consacre un temps certain traquant à l’avance ces jours brumeux sur les applications météorologiques. Le printemps et l’automne sont ses saisons favorites pour des conditions optimales. Un sentiment d’irréalité flotte en effet sur la mégapole, un ciel bas renforçant cette aura de mystère… Je vous invite à suivre le compte Instagram de Radu Negru, The Radu pour constater que Londres aussi voit régulièrement le soleil briller.

londres-brouillard-fog-radu-negru-2

londres-brouillard-fog-radu-negru-7

londres-brouillard-fog-radu-negru-8

londres-brouillard-fog-radu-negru-6

londres-brouillard-fog-radu-negru-11

londres-brouillard-fog-radu-negru-10

A vous d’imaginer ce qui se passe derrière ce halo de mystère.

Via / Via © Images : Radu Negru 

Noter cet Article

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *