Machines Volantes tout Droit Sorties d’un Roman de Jules Verne

dirigeables carton, Machines Volantes tout Droit Sorties d’un Roman de Jules Verne

C’est une année entière que l’artiste Jeroen van Kesteren a consacrée à la réalisation des ses dirigeables imaginaires… D’étonnantes sculptures en  carton et papier, aussi impressionnantes que spectaculaires.

dirigeables carton, Machines Volantes tout Droit Sorties d’un Roman de Jules Verne

Dirigeables en carton

Ce dernier intitule cette série de sculptures surréalistes ‘Orphanage for Lost Adventures’. L’univers steampunk l’inspire : steampunk signifiant littéralement punk à vapeur et qualifiant un genre littéraire né à la fin du XXe siècle.

 Faites essentiellement à partir de carton, de feuilles d’aluminium, d’adhésifs et d’un assortiment de papiers utilisé pour les voiles et les hélices, les machines volantes ont ici une nette allure steampunk. Les oeuvres font entre 40 et 50 centimètres de hauteur et ont nécessité environ chacune un mois de travail. L’artiste a partagé d’autres images de dirigeables et de sculptures sur Pinterest tout aussi majestueuses.

dirigeables carton, Machines Volantes tout Droit Sorties d’un Roman de Jules Verne

dirigeables carton, Machines Volantes tout Droit Sorties d’un Roman de Jules Verne

dirigeables carton, Machines Volantes tout Droit Sorties d’un Roman de Jules Verne

‘Qu’elle était belle ma frégate Lorsqu’elle voguait dans le vent.’ écrivait Alfred de Vigny.

A Lire :  L'Art de Casser des Vitrines pour en Faire des Portraits Echarpés

Via © Images : Jeroen van Kesteren

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *