alain delorme chine totems velos, Ces Chinois qui Défient la Loi de la Gravité avec leurs Totems de Marchandises

Cette série de photos intitulée ‘Totems‘ signée Alain Delorme met en lumière la société de consommation en Chine à travers des images soignées pour un impact visuel plus important de travailleurs transportant des piles vacillantes de meubles et autres marchandises.

alain delorme chine totems velos, Ces Chinois qui Défient la Loi de la Gravité avec leurs Totems de Marchandises

Totems on t’aime !

Alain Delorme explique ‘Nous avons tous en tête des images de masses de personnes travaillant dans d’immenses usines.’ ‘Je voulais aller dans la direction opposée et me concentrer sur l’individu.’ C’est en effet après avoir vécu à Shangai que le photographe français a cherché à immortaliser ce qui caractérise cette métropole grouillante.

Ses photographies montrent des travailleurs portant en apparence d’improbables piles d’affaires sur des bicyclettes modifiées ou même des carrioles. Sur une image on voit un homme en train de tirer une énorme pile de carton sans doute destiné à être recyclé. Une autre immortalise une femme tractant une charrette où a été empilée au hasard des vieilles chaises en bois.

A Lire :  Hiver en Laponie Finlandaise, Bienvenue dans le Paradis Blanc !

alain delorme chine totems velos, Ces Chinois qui Défient la Loi de la Gravité avec leurs Totems de Marchandises

Selon le photographe, beaucoup des personnes qui prennent ces emplois sont des travailleurs migrants qui viennent à Shangai à la recherche d’opportunités meilleures. Cette population active est un aspect de la Chine qui concerne les villes les plus peuplées à la fois crucial mais aussi sur lequel on ferme les yeux.

‘Pour une fois l’accent n’est pas sur les gratte-ciels mais sur ces migrants venus des campagnes qui sillonnent la ville en long et en large avec des charges incroyables. Il ajoute : ‘Selon moi, ces migrants sont beaucoup plus impressionnants.’ Le photographe voit sa série comme une parabole de la société de consommation chinoise. ‘

A Lire :  Quand les LEGO se Mélangent aux Objets du Quotidien

alain delorme chine totems velos, Ces Chinois qui Défient la Loi de la Gravité avec leurs Totems de Marchandises

Le migrant apparaît comme un super héros capable de transporter ce genre de charge, mais nous avons le sentiment que ces objets qu’il porte sont prêts à l’engloutir, qu’il est englouti par ces derniers… un peu comme le consommateur l’est.’Alain Delorme explique ‘Je romps avec les règles du genre documentaire, les charges que le porteur soulève sont exagérées afin d’attirer l’attention des personnes même si nous pouvons avoir l’impression que l’image est réelle.’

‘On peut penser qu’amplifier la réalité peut être provoquant c’est ce que j’essaie de faire avec mes Totems.’  Quant aux couleurs des photographies, elles sont une réflexion sur la Chine contemporaine et les ‘incohérences’ que l’artiste a observées alors qu’il habitait là-bas. ‘Ce pays communiste est devenu l’usine du monde et il représente maintenant l’eldorado pour l’économie de marché.’ Pour en savoir plus sur Alain Delorme, rendez-vous sur son site Internet, sa page Facebook ou son compte Instagram.

A Lire :  Quand Londres se Drape dans un Mystérieux Manteau de Brouillard

alain delorme chine totems velos, Ces Chinois qui Défient la Loi de la Gravité avec leurs Totems de Marchandises alain delorme chine totems velos, Ces Chinois qui Défient la Loi de la Gravité avec leurs Totems de Marchandises alain delorme chine totems velos, Ces Chinois qui Défient la Loi de la Gravité avec leurs Totems de Marchandises alain delorme chine totems velos, Ces Chinois qui Défient la Loi de la Gravité avec leurs Totems de Marchandises alain delorme chine totems velos, Ces Chinois qui Défient la Loi de la Gravité avec leurs Totems de Marchandises

Un ballet incessant à travers la ville qui donne le vertige !

Via © Images : Alain Delorme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *