pigeons new york photographie andrew garn, Portraits de Pigeons, ces Oiseaux Urbains qui n’ont pas la Côte

A l’image de la poule, le pigeon n’est pas la star des oiseaux dans nos sociétés occidentales. Il a quant à lui envahi nos centre-villes, les enfants s’amusent à lui courir après en criant et il est accusé de nuisances publiquescomme de dégradations du patrimoine architectural bien que des solutions existent depuis fort longtemps dans ce domaine. Heureusement, certains comme le photographe new yorkais Andrew Garn ne partagent pas cet avis et lui consacrent même un recueil de photos.

pigeons new york photographie andrew garn, Portraits de Pigeons, ces Oiseaux Urbains qui n’ont pas la Côte

Portraits de ces indésirables

En effet depuis 8 ans ce dernier prend en photo ces oiseaux de nos villes, à priori banals, utilisant une technique appelée mode stroboscopique, plutôt réservée aux photographies de mode en studio. Andrew Garn vient de publier une compilation de ses photos dans un livre intitulé ‘The New York Pigeon: Behind the Feathers’ qui met en lumière leurs ‘personnalités, leur expressivité et leurs magnifiques plumes iridescentes ainsi que l’intense couleur de leurs yeux.

A Lire :  Arrangements Artistiques de Fruits, Légumes et Éléments Organiques

pigeons new york photographie andrew garn, Portraits de Pigeons, ces Oiseaux Urbains qui n’ont pas la Côte

Cette série de photos va changer une bonne fois pour toute notre façon de voir ce pigeon sans prétention, un oiseau souvent nommé méchamment ou rejeté en tant que ‘rat avec des ailes’. Tout ceci soulève cependant une question. Mais pourquoi donc le pigeon a-t’il mérité un tel irrespect ? Les éditeurs annoncent fièrement ‘Avec ce livre, le magnifique, futé, gracieux et gentil pigeon ne sera plus invisible.

A Lire :  Pour s'Occuper des Chats Abandonnés, il Reste à Alep Dévastée par la Guerre

pigeons new york photographie andrew garn, Portraits de Pigeons, ces Oiseaux Urbains qui n’ont pas la Côte

Et comme dans un magazine de mode, Andrew Garn a fait poser sa star à la une, un oiseau au poitrail pourpre baptisé ‘Dr Brown’ qui est en train de déployer ses ailes et de montrer ses muscles pectoraux dans une interprétation hommage au danseur Kabuki. Beaucoup des pigeons photographiés ont été sauvés des rues de NYC y compris un pigeon bicolore nommé Marilyn qui a été trouvé boitillant avec un fil enroulé autour de ses pattes. Il est photographié déployant ses ailes parfaitement symétriques qui forment réunies un coeur. Pour en savoir plus sur Andrew Garn, rendez-vous sur son site Internet ou sur Amazon France pour son recueil sur les pigeons,

A Lire :  19 Bouleversantes Photos de Pollution de la Terre qui vont vous Faire Pleurer

pigeons new york photographie andrew garn, Portraits de Pigeons, ces Oiseaux Urbains qui n’ont pas la Côte pigeons new york photographie andrew garn, Portraits de Pigeons, ces Oiseaux Urbains qui n’ont pas la Côte pigeons new york photographie andrew garn, Portraits de Pigeons, ces Oiseaux Urbains qui n’ont pas la Côte pigeons new york photographie andrew garn, Portraits de Pigeons, ces Oiseaux Urbains qui n’ont pas la Côte pigeons new york photographie andrew garn, Portraits de Pigeons, ces Oiseaux Urbains qui n’ont pas la Côte

Enfin un regard plus ‘vrai’ sur ces merveilles de la nature !

Via © Images : Andrew Garn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *