, Sa Machine à Ecrire lui sert à Dessiner des Portraits !

Les images en noir et blanc que vous découvrez en ce moment ne viennent pas d’un collectionneur d’imprimantes matricielles des années 80, mais de chez Alvaro Franca qui a ressorti sa machine à écrire… mais pas pour écrire !

Dactylo art

Cet artiste et écrivain brésilien passionné de typographie s’est lancé le défi de reproduire en dactylo une série de portraits de personnalités qu’il a composé uniquement avec des chiffres et des lettres. Adoptant un style artistique faussement pointilliste imposé par la machine, notre artiste « mécanographe » a ainsi dessiné durant des heures ces visages au réalisme saisissant dans un jeu d’ombre et de lumière qui leur donneraient presque des airs de photographies d’époque. Le portfolio de Alvaro Franca est à découvrir sur son site ici.

A Lire :  Cet Anglais Illustre sa Vie d'Expat à Berlin sur ses Carnets

, Sa Machine à Ecrire lui sert à Dessiner des Portraits !

, Sa Machine à Ecrire lui sert à Dessiner des Portraits !

, Sa Machine à Ecrire lui sert à Dessiner des Portraits !

, Sa Machine à Ecrire lui sert à Dessiner des Portraits !

, Sa Machine à Ecrire lui sert à Dessiner des Portraits !

, Sa Machine à Ecrire lui sert à Dessiner des Portraits !

, Sa Machine à Ecrire lui sert à Dessiner des Portraits !

, Sa Machine à Ecrire lui sert à Dessiner des Portraits !
Ne cherchez pas à décrypter la signification du texte, elle n’en a pas ! 😉

Via © Images : Álvaro Franca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *